Documents et justificatifs à fournir pour une demande de rachat de crédits

Avant d’accorder un rachat de crédit, l’organisme prêteur doit estimer la capacité d’emprunt et la solvabilité du client. C’est pourquoi, les documents et les pièces justificatives ci-dessous sont nécessaires pour lui fournir des informations sur votre situation personnelle, financière et familiale. Il pourra ainsi vous présenter la meilleure offre qui correspond à votre profil emprunteur.

Les justificatifs d’identité

  • Une photocopie recto-verso de votre pièce d’identité : c’est un document qui permet de vous identifier à travers des informations précises : votre état civil. Celle-ci est primordiale pour éviter toute usurpation et faux usage. La carte d’identité est primordiale et obligatoire dans la vie courante.
  • Une copie du livret de famille (enfant compris) : pour chiffrer le calcul de l’endettement avec le nombre de personnes qui constitue le ménage
  • Un original du contrat de mariage : pour renseigner la banque sur les dispositions spécifiques appliquées par les conjoints. En général, c’est celui qui a souscrit le rachat de crédit qui en est responsable. Si ce dernier est signé conjointement, le remboursement peut s’effectuer auprès des deux partenaires. En couple, les conjoints sont considérés comme des co-emprunteurs par les organismes de rachat de crédits.
  • Une photocopie de l’acte de divorce : avec en sus, une copie du jugement définitif avec liquidation de la communauté si le divorce a été prononcé et des divers obligations fixées par le juge : (pension alimentaire versée aux enfants, prestation compensatoire, rachat de part de votre conjoint.)
  • Un justificatif de domicile pour voir où vous êtes domicilié.

Les justificatifs de revenus

  • Les trois derniers bulletins de paie (si l’emprunteur est salarié) et votre bulletin du dernier mois de décembre : pour calculer le total des revenus annuels ajouté aux éventuelles primes de treizième mois.
  • Un contrat de travail pérenne (CDI) : indique votre stabilité et solvabilité au sein de votre entreprise actuelle.
  • Un justificatif de vos revenus complémentaires tels que les pensions perçues ou d’invalidité
  • Une photocopie recto-verso de votre dernier avis d’imposition : celle-ci entre en compte dans le calcul de vos revenus.

Les justificatifs bancaires

Les trois derniers relevés bancaires avec les Codevi, les comptes épargnes ou professionnelles : la balance bancaire est utile à la banque pour évaluer la solvabilité d’un emprunteur.

Les justificatifs de prêts

Les justificatifs des prêts initiaux demandés : pour déterminer avec exactitude les conditions avec lesquelles les prêts ont été octroyés (taux, etc…) avec en sus, le tableau d’amortissement à l’appui. Pour les prêts revolving, les derniers relevés de comptes et des cartes doivent être joints au dossier.

Les justificatifs de propriété

  • Titre de propriété complet avec la taxe foncière : pour des conditions de rachat de prêt adapté aux propriétaires
  • Des photos récentes du bien en garantie : une preuve que le bien existe bel et bien.
  • Une attestation d’assurance multirisque habitation ou une attestation de la valeur du bien.