Quelles différences entre le rachat, le regroupement, la renégociation de crédits

Ces différents termes traitent d’un même sujet. Un sujet qui se rapporte à l’obtention d’un crédit. Pour pouvoir bénéficier d’un taux plus attrayant, deux solutions s’offrent à l’emprunteur : le rachat ou regroupement de crédit ou la renégociation de prêts.

Pour un emprunteur qui désire se lancer dans cette voie suite à une impasse financière, un surendettement ou un investissement dans un projet d’avenir, il a le choix entre ces deux pratiques modernes et efficaces. Il lui faut seulement déterminer la formule qui lui est la plus avantageuse. Le rachat de crédits ou le regroupement de crédits et la renégociation de prêts sont des opérations d’ordre financière qui disposent chacune de spécificités qui lui sont propres :

  • Le rachat de crédits : cette option est identique au regroupement de crédit. L’objectif primaire du rachat et du regroupement de crédits consiste à focaliser en une seule mensualité plusieurs créances contractées auprès de différents établissements financiers. Cette opération est négociée auprès d’un nouvel organisme prêteur ou d’une nouvelle banque. C’est un contrat nouveau-né.
  • Le regroupement de prêts : le même procédé est appliqué (rachat de crédits). L’emprunteur peut réunir ses emprunts en une seule et unique dette et bénéficier ainsi d’une seule durée de remboursement. Par la même occasion, il dispose d’une réduction du montant des mensualités à payer.
  • La renégociation de crédits : L’emprunteur renégocie le taux à laquelle il a souscrit le prêt initial. Il demande un taux plus attractif de son plan de financement.

Le rachat de prêts

Pour remettre à jour votre trésorerie, le rachat de crédits est un concept spécialement conçu à cet effet. Cette opération vous permettra de mieux gérer votre quotidien et de faire face à toutes vos dépenses courantes ainsi qu’à des imprévus bancaires. Mais quelle est la définition exacte de ce terme et en quoi consiste-t-il réellement ? Pour procéder à un rachat de prêts, un établissement financier autre que votre banque actuelle regroupera toutes vos dettes et les soldera en une seule fois. Cette démarche a pour but de donner naissance à un nouveau contrat qui sera considéré comme un premier emprunt. Vous bénéficierez par la suite d’un taux d’intérêt plus intéressant et d’une durée de remboursement allongée mais, avec une seule et unique mensualité à débourser ajustée à vos besoins.

Cette alternative vous permet de réduire les risques de non-paiement et les anomalies bancaires. Vous êtes tenu de payer en retour, les frais relatifs au rachat de crédits qui impliquent les indemnités liées aux remboursements anticipés et les frais de dossier pour le nouveau contrat en lice. Dans un cas de rachat de prêts immobiliers, un refinancement de vos dettes est effectué par le nouvel organisme financier.

La renégociation de crédits

Dans le cadre d’une renégociation de crédits, vous revoyez les termes de votre contrat initial (par rapport au crédit octroyé) auprès de la banque qui vous l’a concédé. L’emprunteur est face à des difficultés de remboursement, soit parce que les taux affichent une baisse importante, soit il estime que les intérêts payés ne correspondent plus à la réalité du marché bancaire.

L’objectif primaire de cette opération est une baisse significative du taux de crédit ou une durée de remboursement raccourcie.La renégociation d’un crédit ne requiert qu’un simple avenant au contrat initial. Le procédé est appliqué pour tout type de prêt qu’il soit taux variable ou à taux fixe à quelques centimes près. En effet, il est conseillé de se renseigner auprès de votre banque pour connaître avec précision les avenants proposés.

Renégocier son crédit c’est demander à sa banque des conditions tarifaires et de remboursement plus appropriés. Il faut s’aligner avec l’évolution du marché des taux d’intérêt bancaire pour pouvoir renégocier son crédit. Il faut cependant pensez à régler les frais relatifs à votre demande de renégociation de crédits. C’est-à-dire, les frais de dossier qui sont en général négociables. La renégociation de crédits est une option non négligeable qui évite des accords administratifs tels que le changement de domiciliation bancaire. Si votre banque ne vous accorde pas son aval, vérifiez que chaque étape de la demande de renégociation ait été respectée sinon vous pouvez faire jouer la concurrence en leur étalant votre projet de regroupement de crédits.

Le regroupement de crédits

Ici, il s’agit d’un nouveau contrat entre deux parties. À savoir, l’emprunteur d’un côté et de l’autre l’organisme de prêt avec lequel l’emprunteur a signé le nouvel accord. Communément appelé « rachat de crédits ou restructuration de crédits », c’est une solution financière qui permet d’outrepasser d’une extrême situation d’endettement. Le but étant de réduire le montant des mensualités à payer. Cette opération se fait de plus en plus depuis la démocratisation des crédits à la consommation. Votre budget se trouvera optimiser car vos finances seront gérées au maximum.

Le regroupement de crédits s’adresse à tout particulier, qu’il soit dans la fonction publique ou privée ou dans la profession libérale, qui est en possession de nombreux crédits et désire souffler un peu car ces derniers assemblés sont un leurre pour vos projets d’avenir. Avec le regroupement de crédits vous disposez d’une finance épurée, loin des soucis d’argent du quotidien. En regroupant vos prêts, vous disposez d’une seule mensualité, un seul taux d’emprunt, un seul créancier, un seul crédit et surtout un seul contrat. Votre budget est pensé et ajusté sur le long terme, avec les mensualités réduites, votre taux d’endettement revient à la normale. Vous évitez également le dépôt d’un dossier de surendettement et le fichage au FICP. En revanche, choisissez le bon moment pour effectuer un regroupement de crédits, sinon vous n’en tirerez aucun avantage. Dès que vous apercevez ces signaux, n’hésitez plus : votre taux d’endettement est supérieur à 33%, une difficulté à payer les dépenses au quotidien, l’usage de votre découvert d’une manière assez régulière, une multitude de crédits à la consommation à votre actif, un besoin d’ajouter systématiquement des crédits en sus.